Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Petite discussion entre amis

chronique sur Tempting love 2: My only infinite

Titre : Tempting love tome 2: My Only Infinite

Auteure : Delinda Dane

Editeur : SEE

Sortie : 7 mars 2017


Résumé

Oublier. C’est ce que s’efforcent de faire Ella et Wes, mais maintenir la distance n’est pas aussi facile qu’il y paraît, en particulier lorsque le destin s’en mêle.

Entre secrets, douleur, passion et incertitudes, cette fois, il va falloir se battre pour les bonnes raisons. Mais cela sera-t-il suffisant pour guérir toutes les blessures ?

Quand aimer sans condition devient une épreuve, il n’est rien de plus fort que l’amour : unique et infini…

 

Mon avis #Maitée

Merci à SEE pour ce service presse, ainsi qu’à Delinda Dane pour sa confiance, et pour cette belle histoire.

J’attendais avec impatience ce tome , afin de retrouver tous nos héros , et connaître l’épilogue de l'aventure amoureuse de Ella et Wes.

Nous avions laissé Ella à la fin du tome 1 complètement chamboulée suite à une discussion avec Wes, et de ce fait , en partance à Seattle pour se donner à fond dans son travail,et dans ce qu’elle croit : une nouvelle vie.

Nous retrouvons donc, Ella, dans la ville de Seattle, où elle exerce son job avec efficacité, son moral est en berne , et quoi de mieux que de s’épancher par l’écriture,  pour extérioriser son mal être.

Le journal intime c’est l’idée de son amie Abby, qui lui manque beaucoup,  et ma foi, on peut dire que c’est un exutoire béni pour Ella.

Elle peut compter aussi sur l’amitié de Evan, chez qui elle loge , même si lui, aimerait voir évoluer différemment leur relation. Mais notre héroïne, n’a que Wes en tête : elle dort Wes, elle bosse Wes, elle respire Wes,  bref tous ses faits et gestes la ramènent à son amour .

Wes quant à lui, vit une descente aux enfers sans aucune mesure : il est dévasté par le départ d’Ella, complètement déprimé, sans aucune énergie, sinon celle de se battre et de tout casser mais rien n’y fait : ni l’alcool qu’il ingurgite avec excès, ni la violence, qu’il évacue à la salle de sport n’arrive à lui faire comprendre  pourquoi Ella ne lui donne pas de ses nouvelles, pourquoi elle est partie  , pourquoi elle l’a quitté….,ce qui le laisse complètement anéanti.

Il arrive à savoir, grâce à son ami  Carter , que son unique amour est partie à Seattle, autant dire à l’autre bout du monde pour lui ! Mais rien ne stoppera son énergie à la retrouver , le voilà donc à Seattle pour un voyage qu’il espère positif. C’est sans compter sur un quiproquo qui le ramène à la case départ , et qui laisse nos deux héros une fois de plus anéantis.

Lorsque survient un événement tragique, nos deux héros se retrouvent et l’amour refait surface, cette seconde chance arrive enfin. Mais il faut compter sur le destin, qui a décidé de se mettre en travers de leur réconciliation, ce qui leur fera prendre de mauvaises décisions.

Je dois dire que la lecture de ce dernier opus, m’a fait passé par des montagnes de sentiments, la narration des deux héros est magistrale, on vit leur quotidien, leur retrouvaille, leur amour, leur excès, on en apprend davantage sur la jeunesse de Wes qui est déterminante pour l’homme qu’il est devenu.

Bref, je ne vous en dirais pas plus, mais lisez cette série addictive, la plume de Delinda Dane est fluide, aérée, les descriptions sont criantes de vérité, l’attachement des deux êtres est décrite avec justesse, leur amour sans borne qu’ils se vouent est exceptionnelle .

Ma conclusion sera de vous conseillez vivement de lire cette histoire peu banale et complètement prenante . Merci à Delinda Dane , Madame, on en redemande encore , continuez à nous surprendre et nous ravir avec vos futurs romans.

 

Mon avis #sonia:

Je tenais à remercier Something else édition pour ce service presse.

Je suis encore une fois de plus sous le charme de Wes. Délinda Dane a vraiment fait un roman qui est une tuerie.

Nous retrouvons nos Héros qui a la fin du tome 1 étaient dans une mauvaise situation. Ella avait tout plaquer pour partir à Seattle pour son travail. Wes quant à lui, après le départ d’Ella tombe dans une descente en enfer, il a perdu l’amour de sa vie,...

On retrouve Ella qui commence son nouveau travail à Seattle, sa nouvelle vie,... mais elle ne vit pas, elle survit et se rend compte qu’il lui manque son homme Wes, mais elle est trop têtue pour son bien, si on peut résumer sa vie c’est métro boulot dodo.

Wes quand à lui est resté à New York, il a deux nouveaux amis jack & Daniels, peu à peu il devient l’ombre de lui même, mais son père va un peu lui remonter les bretelles pour qu’il se batte pour Ella.

J’ai envie de donner un conseil à Wes et Ella: “les enfants achetez vous: “Communiquer pour les nuls” s’il vous plaît”. Vous allez voir nos amis ne sont pas les rois de la communication, ….

Les personnages secondaires que j’adore définitivement c’est Carter et Abby.

 

  • Carter est le meilleur ami de Wes, contrairement à notre héros celui-ci est calme et posé, il sait que Wes l’écoutera.

  • Abby, la meilleur amie d’Ella, cette dernière a la capacité de la rassurer, en toutes circonstances.

Comme je l’ai dit pour le 1er tome, pour moi Carter et Abby sont les anges gardiens de nos loustics.

Passons aux personnages que je n’aime pas: Evan le colocataire d’Ella et Elliot Miller

 

  • Evan est le colocataire d’Ella et son ex collègue de New-York, dès le 1er tome on voit qu’il veut qu’Ella le regarde autrement que comme un  collègue. Celui-ci va se montrer collant et un peu trop entreprenant.

  • Elliot Miller, ce monsieur est le patron d’Ella à première vue ce jeune homme a tout du parfait gentleman, mais ce n’est qu’une façade c’est un fils à papa avec un ego surdimensionné.

Ce tome est juste sublime, On apprend à connaître mieux et à le comprendre surtout, je n’ai eu qu’une envie c’est de le prendre dans mes bras et de lui faire de méga câlins. J’ai fondu pour Daddy Wes (comme on dit en anglais). J’ai eu très chaud aussi en lisant ce livre parce que Madame Dane a tellement bien décrit certaines scènes que j’ai failli lire ce livre au congélateur. J’ai ris aussi, mais j’ai réussi à ressentir la profondeur des sentiments que l’auteur a voulu insuffler dans son livre.

Un mot ce livre est une tuerie, je n’ai pas de doute que le prochain titre de Madame Dane sera excellent.

Pour clore mon avis, j’ai juste une petite requête Madame Dane est ce que nous pourrions avoir un petit spin sur Abby et Carter, Je repars me cacher derrière Wes.



 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article